moteur de recherche

Recherche
French  English  Spanish  

THEMES DE RECHERCHE

 

En matière de recherche, l'équipe de l'institut Hannah Arendt - Espaces éthiques et Politiques est à l'affût des nouvelles problématiques qui se font jour, notamment des « problèmes de société ». Cette orientation concerne globalement l'intelligence du monde contemporain. Les deux secteurs disciplinaires qui sont les nôtres (science politique et philosophie) sont complémentaires sur ce point fondamental.

 

Le laboratoire est par ailleurs engagé dans un projet de recherche spécifique appelé "Europe rebelle" sur la contestation politique en Europe.

 

Enfin, le laboratoire accueille une trentaine de doctorants en science politique et philosophie. Voir la liste

 

 Thématiques de recherche pour la science politique :

 

— Thémes politiques au sens large (démocratie, république, communautarisme, etc.) ;

— Thémes plus spécifiquement européens, liés ou pas aux problèmes de l'Union européenne (subsidiarité, fédéralisme, nationalismes, régionalismes, limites, extensions, etc.), en relation avec les universités et institutions étrangères avec lesquelles nous entretenons depuis longtemps des relations actives, qui ont permis d'organiser des colloques et de publier des ouvrages collectifs (Pologne, Roumanie, Hongrie, etc.) ;

— Thémes plus généraux, liés à nos relations internationales (mondialisation, altermondialisme, universalisme, etc.).

 

Thématiques de recherche pour la philosophie pratique :

 

— L'éthique de la médecine et des soins ;

— Les nouvelles problématiques qui se font jour en raison de l'explosion du progrès technoscientifique appliqué à l'homme ;

— La question récurrente du statut de la médecine moderne, devenue biomédecine, dont l'éthique tend à se résoudre dans le droit ;

— Les problèmes posés au commencement de la vie (procréation médicalement assistée, dons de gamètes, paternité et maternité, DPN et DPI, clonage) ;

— Les problèmes du vieillissement, de la dépendance, de la vulnérabilité et de la fin de vie (douleur et souffrance, soins palliatifs, arrêt et limitation des traitements, euthanasie).

Pour que ces thèmes d'apparence banale, par ailleurs fortement médiatisés, mais aux enjeux lourds, ne soient pas abordés par le "mauvais bout de la lorgnette", ils doivent impérativement faire l'objet d'une réflexion philosophique critique utilisant les ressources de l'histoire de la philosophie, de l'approche phénoménologique et de l'épistémologie. C'est à ce prix qu'une authentique réflexion éthique peut se faire jour.

 

Dernière mise à jour : 20/06/2011