moteur de recherche

Programme

Téléchargez le programme en format pdf.

Vendredi 10 décembre 2010

Président de séance : Laurent Godmer, Maître de conférences en science politique à l’Université Paris est Marne-la-Vallée. 

Matin

9 h : Accueil des participants.

9h 30 Introduction

La boîte noire de la controverse, David Smadja, Maître de conférences en science politique à l’Université Paris est Marne-la-Vallée.

Epistémologies de la controverse

 10 h Problèmes épistémologiques posés par une sociologie des controverses savantes et des débats militants au sein de la gauche radicale, Irène Pereira, chercheuse associée au GSPM/EHESS et chargée de cours à l’Université Paris-Dauphine.

10h 30 De Habermas à Perelman, Pour une étude empirique de la délibération, Clément Viktorovitch, Doctorant en Science Politique, Sciences Po / Centre d’études européennes.

11 h Discussion et pause.

La controverse comme médiation entre le social et le politique

11h 30 Les controverses autour du travail en 1848 : conflit social et refondation du politique, Samuel Hayat, doctorant en science politique, Université Paris 8.

12h Chrétiens et juifs : les nouveaux termes de la controverse au 20e siècle, Yaël Hirsh, Docteure en science politique- IEP de Paris.

12h 30 Discussion et déjeuner.

Après-midi :

Le repérage des controverses

14h 00, Le faire coopératif face à la controverse participative, Jérôme Boissonade, Maître de conférences en sociologie - Université du Littoral.

14h 30, Pour une étude comparée des controverses au travers des caractéristiques SCIPF, Grégory Piet, Sébastien Brunet, SPIRAL, Département de Science politique, Université de Liège, Belgique.

15 h Discussion et pause.

Controverses sociotechniques

 15 h 30 La télévision reflète-t-elle l’évolution des controverses vers un consensus ? Le cas de l'hyperactivité TDAH, Mélanie Bourdaa, Post-doctorante à l’Institut des sciences de la communication du CNRS, François Gonon, neurobiologiste et directeur de recherche au CNRS, Tommaso Venturini, Medialab, Sciences po Paris.

16 h Le dispositif international des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques à l’origine d’une affaire basculant dans la controverse : le cas singulier d’un cycliste professionnel souffrant de narcolepsie, Julie Demeslay, Centre de Recherches sur le Sport et le Mouvement Paris Ouest Nanterre – La Défense, Sébastien Buisine, Laboratoire ACP Paris Est Marne-la-Vallée.

16h30 La controverse comme prise de position dans le jeu d’acteurs locaux, Mathilde Gralepoix, Maître de conférences en aménagement du territoire à l’Université de Tours, François Bechendick, Maître de conférences à l’Institut français d’Urbanisme, Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Discutant : Jérémy Pierre, doctorant en sociologie du sport à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, membre du GREHSS (« Groupe de Recherche en Epistémologie, Histoire et Sociologie du Sport ») du laboratoire ACP (« Analyse Comparée des Pouvoirs).

Conclusion de la journée.

Samedi 11 décembre 2010

Président : Yves Palau, Maître de conférences HDR en science politique à l’Université Paris XII-Val de Marne.

Matin

9h 00 Accueil des participants

Controverses académiques

9 h 30, La meilleure défense, c’est l’attaque ! La critique bibliographique de Durkheim à l’Année sociologique, Matthieu Béra, Maître de conférences en sociologie à l’Université de Bordeaux 4.

10h 00, Les controverses doctrinales sur le contrôle de la constitutionnalité des lois, Renaud Baumert, Maître de conférences en science politique et en droit public à l’Université Paris II.

10h 30 Discutant : Arnault Skornicki, Maître de conférences en science politique à l’Université Paris Ouest Nanterre.

11 h Pause.

Controverses et idéologie

11h30 Du consensus tiède à la polémique virulente. Réflexions sur la rhétorique politique dans la Roumanie post-communiste, Sergiu Miscoiu, maître de conférences HDR en science politique à l'université de Babeş-Bolyai de Cluj- Napoca (Roumanie).

12 h 00 La controverse diplomatique comme controverse avortée, Stephen Launay, Maître de conférences HDR en science politique à l’Université Paris est Marne-la-Vallée.

12h30 Discussion et déjeuner.

Après-midi :

La controverse comme norme

14 h Controverse, engagement et action collective, Jean-Paul Karsenty, Economiste et politiste, Association VivAgora, Centre Alexandre Koyré, CNRS.

14h30 Concepts mous pour actions brouillonnes, Michèle Guillaume-Hofnung, Professeure des Facultés de Droit, Vice-Présidente du Comité des Droits de l'Homme et des Questions Ethiques, CNF/UNESCO.

15h00 Discutant, Alicia-Dorothy Mornington, doctorante en science politique à l’IEP de Paris.

15h30 Pause.

Controverse et vérité

16h00 Controverse, consensus et vérité, Chantal Delsol, Professeur des Universités en philosophie à l’université Paris est Marne-la-Vallée.

Conclusion du colloque.